︎  Août 2022, Talk/Conversation : What do curators care for?, Artorama, Marseille

Artorama invite C-E-A – Association française des commissaires d’exposition sur un espace dédié au sein du salon, pour une présentation de sa plateforme curatoriale en ligne SIX YEARS, dont les axes de recherches s’articulent autour de la dématérialisation de l’œuvre d’art.

Le stand SIX YEARS présente sous forme de ressources documentaires les questionnements autour de la dématérialisation de l’œuvre d’art qui ont donné corps à ce projet curatorial en ligne. Arlène Berceliot Courtin et Francesca Zappia, deux membres de SIX YEARS, animeront une conversation autour des origines de cette plateforme en lien direct avec l’ouvrage éponyme de la critique d’art, activiste et militante féministe Lucy R. Lippard ainsi que les nouvelles orientations du programme “What do curators care for?”.

︎ Documentation complète disponible ici. 


︎ Mai 2021, Table-ronde : Lecture-artiste & pratiques curatoriales, Institut National d’Histoire de l’Art - INHA, Paris

Table-ronde animée par Benoit Jodoin sur une invitation de Lison Noël autour de la lecture-artiste & des pratiques curatoriales dans le cadre de la résidence du collectif La Lecture Artiste à l'INHA, Paris.

Alors que les artistes travaillent à mettre en forme la lecture dans leurs œuvres, la pratique curatoriale, elle, prolonge la trajectoire en aménageant dans un espace d’exposition des points de contact avec d’autres lecteur-rices.


︎ Septembre 2020, Atelier recherche : Fabrique de thèses #5, Décentrer les savoirs : l’in-discipline des études en danse, Centre National de la Danse - CND, Pantin 

En écho à la parution aux éditions du Seuil de Nouvelle Histoire de la danse en Occident – De la Préhistoire à nos jours, Fabrique de thèses #5 interroge la notion de décentrement du point de vue de la méthodologie – et, plus largement, de l’épistémologie – de la recherche sur les œuvres et les pratiques chorégraphiques.


︎Mars 2020, Conférence : Reinventing the new, Institut Supérieur des Arts de Toulouse - ISDAT, Toulouse

Intitulé Reinventing the “new“, le projet de recherche propose une étude trans-disciplinaire et inter-culturelle analysant l’influence des écrits français auprès de l’œuvre chorégraphique et cinématographique d’Yvonne Rainer.

Arlène Berceliot Courtin présentera une introduction à sa recherche en revenant notamment sur la dimension visuelle et objective des œuvres initiées par Yvonne Rainer dès le début des années 1960.